Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PICT0014

La première compétition de l'année est assez particulière. Elle intervient 7 jours seulement après l'ouverture. Et comme à cette époque, sandres, bass et perches sont en période de fraie, le règlement de la compétition ne retient que le brochet comme espèce comptabilisable. Mais en plus de cela, cette Edition est une Spéciale : le quota est fixé à 1 seul poisson. Autrement dit, il faut ramener son plus gros poisson. La pêche des specimens est donc ouvertement privilégiée.

 

Comme le Heavy Weight Bass Classic aux Etats-Unis, l'Edition One Day One Fish de Lacanau ne se pêche pas comme une compétition classique, mais pour moi, l'affaire est différente.

En retard au classement (comme d'hab'), il me reste une date capôt à évacuer de mon total. Ma priorité est donc de marquer des points, le plus vite possible.

 

Au lieu de privilégier les zones à gros poissons qui seront squattées par la majorité des bateaux, je préfère me positionner dans une zone où les keepers de 1 à 4 kilos sont plus nombreux. Pêchant seul, je préfère également profiter de zones peu pêchées et ne pas trop souffrir de la concurrence des binômes qui effectuent en théorie deux fois plus de lancers que moi. D'autant que j'ai horreur de devoir subordonner mes déplacements aux positions des autres bateaux. J'aime rester libre de mes mouvements.

 

Le départ

Sur la ligne de départ, je me faufile entre les concurrents et improvise une interview éclair des quelques protagonistes que je rencontre. Du coup, je me retrouve en tête de peloton pour le départ en ligne (cf. vidéo).

J'ai choisi une partie du lac où plusieurs spots sont regroupés à petite distance les uns des autres afin de ne pas perdre trop de temps dans les déplacements. La majorité de mes spots est constituée d'herbiers de pleine eau et je naviguerai d'un spot à l'autre toute la journée

 

Un démarrage timide

J'arrive seul sur mon premier endroit et commence à pêcher. Je suis rapidement rejoint par Patrick Lamarque et ses 2 élèves de l'Ecole de Pêche de l'Eau Bourde. Nous pêchons donc cet herbier de concert. Mais au bout d'une heure sans la moindre touche, je décide de lever le camp pour prospecter mon second spot distant d'environ 500 mètres.

Arrivé sur-place, le poste est occupé par un bateau du Spinner Landais. Il s'agit de Daniel et Didier. L'herbier est vaste et nous pouvons pêcher à deux sans se gêner. Mais là encore, aucune touche ne se fait sentir. Je décide donc d'aborder mon troisième spot et ici aussi, le scénario se répète. Je file donc à nouveau sur mon spot de départ.

 

Ouverture du score

L'Ecole de Pêche est encore là. J'aborde l'herbier par le Nord et remonte le vent vers le sud. Une demi-heure plus tard, mon KIck-S Hybrid est happé et le poisson rapidement mis au sec (cf. vidéo). Il s'agit d'un brochet d'environ 600 grammes. C'est maigre, mais c'est des points. Il saigne un peu, alors je le bichonne. VIvier plein et Rejuvenade, mon petit brochet se remet doucement. Je constate avec joie que les brochets de cet herbier sont comme moi et préfèrent se lever tard. Je dois maintenant trouver plus gros

 

Le souffle de l'espoir

Mais le vent souffle fort à présent. La météo avait prévu 5 à 7 km/h, elle avait sûrement oublié le zéro pour 50 à 70 km/h... La plupart de mes spots sont à présent difficilement praticables.  Le lac est déchainé et toutes mes tentatives sont approximatives. Je range ma caméra pour ne pas la perdre. Poussé par le vent, déstabilisé par les vagues dont les plus hautes entrent dans le bateau, mes prospections deviennent hasardeuses. Mais je persévère quand même, pensant que ce changement de condition sera bénéfique. Je prospecte même des postes qui ne me permettent qu'une poignée de lancers avant de remettre en marche le moteur pour en sortir d'autorité. J'arrive sur un spot, où le vent me pousse vers des haut-fonds et où les vagues déferlent. Je n'ai que quelques secondes de pêche et au second lancer, une violente perte de contact avec mon spinnerbait me fait ferrer avec énergie. Le poisson se débat et je le mouline plus que je ne combat. Le vent me pousse, le poisson tire en sens inverse et s'enroule dans ma ligne. Je finis par l'épuiseter en marche arrière, le pose au fond du bateau, saute dans mon siège et démarre le moteur pour me faufiler entre les bouées et les piquets et sortir rapidement de cette situation inconfortable. Une fois en sécurité, j'attrappe mon poisson, le décroche et le met au vivier. Il fait environ 2 kilos pour 65-70 cm. L'espoir renait. Je retourne sur mon premier spot qui est un  peu plus à abris et relache mon premier poisson à l'endroit même où je l'ai pris quelques heures auparavant (cf. vidéo).

 

Retour au spot n°1

 Avec 2 kilos dans le vivier, je peux désormais chercher davantage. J'échange mon spinnerbait DIAMOND de 28 grammes contre un prototype de DIAMOND Deep 42 grammes Ayu agrémenté d'un shad de 17 cm. Je scrute mon GPS à la recherche d'espace libre de prospection et positionne mon bateau dans les intervalles vierges. Je peux donc désormais re-travailler mon herbier avec des trajectoires différentes et un niveau d'évolution différent. Une heure plus tard, alors que je relève mon spinnerbait, un mou dans la ligne me fais ferrer à  moins de 2 mètres du bateau : un sandre ! Je mouline le peu de banière qui me sépare de ce poisson non voulu et recule ma canne.  Le sandre est presque dans l'anneau de tête ! En avançant ma main, je lui chope l'opercule et soulève le malheureux pour le plus court combat de l'histoire ! Je le décroche et le relache immédiatement : il faisait bien ses 3 kilos. La dernière heure de la journée sera consacrée à effectuer de looooooongues dérives devant un grand herbier à la recherche d'un poisson trophée, mais sans succès. Je rentre avec 1.838 kg, insuffisant pour un Top 10 (je fini 11ième). Baptiste Fournier et Thomas Parodi remportent l'Edition avec un brochet de plus de 9 kilos ! Lacanau est un lac à grands brochets !

 

 

 

 

 

En savoir plus... http://defiouest.wordpress.com/

Tag(s) : #News

Partager cet article

Repost 0