Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Objectif :

4 kilos

 

sandre

 

Ca y est, je viens tout juste de rentrer de la compet' d'Hourtin.

 

Je fini 8ième, c'est bof, mais c'était mon but : rentrer dans les 10. Et c'était loin d'être gagné, car cette année encore cette Edition vient de marquer un nouveau record : le gagnant l'emporte avec plus de 10 kilos de brochets (en 3 poissons). Et l'on se dit : heureusement que le quota est à trois poissons, sinon, ce n'est plus un vivier qu'il faudrait aux vainqueurs, mais un étal de poissonnier !! Pour vous donner une idée, il a été pesé 97 kilos de poissons ! On peut facilement extrapoler en admettant qu'il a été remis entre 1/4 et 1/3 de plus à l'eau sans passer par le pesée (poissons en trop sur le quota de 3).

 

Pour moi, la stratégie était la suivante : aller sur les sandres afin d'établir un quota à 4 kilos, puis chercher un gros poisson. Sur Hourtin et comme partout, un gros poisson, c'est un brochet.

On me pose souvent la question : "pourquoi pars-tu sur les sandres sachant que cela se gagne toujours dans les brochets ?"

C'est simple, si l'on demandait à l'un d'entre vous s'il signait pour 3 sandres dans la première heure, quelle serait votre réponse ? Moi, je signe de suite.

 

Déroulement de la pêche

Surtout que lors de cette manche, j'ai réalisé mon quota en 3/4 d'heure pour un poids estimé à environ 3 kilos.

Je suis resté en verticale 1 heure de plus pour faire augmenter mon poids total jusqu'à 4 kilos (ce que je pensais être un maximum sur ce lac en une journée "normale"). Grâce à cela, j'ai pu tourner deux poissons pour me permettre d'atteindre mon objectif. Une fois atteint ce poids, et seulement à ce moment-là, je suis parti chercher un gros poisson.

J'aurais pu chercher d'abord un brochet, puis consacrer les 2 dernières heures de la manche à compléter mon quota avec des sandres, mais la météo est souvent la même sur ces grands lacs : à midi, c'est fini ! Le vent souffle, le bateau monte et descend, l'hélice de l'électrique touche rarement l'eau, et les vagues rentrent dans le bateau !

Voilà pourquoi, dès qu'une fenêtre météorologique s'ouvre, je pars sur les sandres. Ce n'est pas pour le plaisir, ni par conviction que cela se gagnera à 4 kilos. C'est juste pour coller au mieux au milieu naturel et à ce qu'il veut bien m'offrir.

 

Au final, je sortirai 6 sandres pour atteindre, je monterai ensuite 2 brochets entre 1 et 1.2 kg au bateau, ainsi qu'une perche de 400 grammes. Ces poissons repartiront aussitôt à l'eau, car ne me permettant pas d'élever le poids dans mon vivier.

 

La verticale me permit de sortir les sandres sur des fonds de 4-5 mètres constitués de sable. Les brochets et perches furent capturés au shad à palette (Kick-S Hybrid FT) dans des herbiers. Mais la clé de ma pêche, c'est sans aucun doute mon moteur électrique et mon sondeur GPS. Sans eux, c'était cuit !

 

Amusez-vous bien !

Tag(s) : #News

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :