Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    IMG 0165

Les bass sont en pleine fraie, profitons-en pour parler matos

Alors que le vent se lève, j'entend maugréer mon collègue : "fait ch...r ce put...n de vent ! Et je le vois se contorsionner pour remettre son float-tube "nez au vent" et pouvoir se repositionner. Cela me fait sourire, sans me rendre compte du "pourquoi lui et pas moi"...

Les bass sont à présent en pleine reproduction. Dans certains plans d'eau, ils commencent à croiser pour parader et repérer l'endroit de leurs futurs nids et dans d'autres, ils ont carrément déjà pondu. La pêche doit donc s'arrêter, sauf si bien entendu, votre objectif est de les éradiquer... 

 

Je vais donc profiter de cette trêve pour vous parler du float tube ARMADA de Hart.

Conçu comme un petit semi-rigide avec un siège à la place du tableau arrière, l'ARMADA amène véritablement un plus au monde des float-tube.

Si Fish Cat produit aujourd'hui les meilleurs float-tubes du monde, il faut bien avouer que Hart vient de jouer un sacré tour à son concurrent, en innovant et en créant carrément un nouveau de genre de float-tube.

Avec seulement 8 kg, l'ARMADA  se transporte aussi aisément que n'importe quel autre float-tube. Mais là où il marque des points, c'est qu'il est plus épais et donc plus solide. Pour se rendre sur mes coins de pêche, il faut souvent se frayer un chemin au milieu des ronces; car plus il y a de ronces et moins il y a de pêcheurs, et jamais de float ! J'ai donc mis mon ARMADA devant moi et j'ai avancé, avec mon float comme bouclier !

Comme il n'a pas de chambres à air, on élimine tous les problèmes liés à ce composant : soudure, plis, etc.

Sur l'eau, il est stable et confortable : de chaque côté, deux grandes poches escamotables servent à ranger nos boites de leurres et pochettes de LS, la barre transversale assure le confort et la sécurité, le tapis est utile pour faire ses montages; derrière, une grande surface de rangement permet de stocker facilement 3 cannes et 2 bakkans étanches.

IMG_0160-copie-2.JPG 

Vraiment, ce fut un grand plaisir de tester ce petit bijou d'innovation et de confort. Mais au fait, on n'a pas répondu à la question : "pourquoi il dérive et pas moi ?"

C'est en rentrant au bord, quand j'ai voulu extraire de l'eau mon ARMADA que j'ai eu la réponse : il pesait une tonne !! La journée avait été si dure physiquement, que je ne parvenais plus à soulever mon float ? Finalement, je trouvais la solution en pointant son nez vers le haut, ce qui eut pour effet de le vider complètement.

En fait, la ligne de flottaison de l'ARMADA est bien plus basse que sur les autres float-tubes. Et même si le siège vous maintient à hauteur équivalente, l'ARMADA embarque bien ses 10 litres d'eau ! Avec une stabilité augmentée par une ligne flottaison basse et 10 kg supplémentaires de "balast", l'ARMADA offre une stabilité monstrueuse : pas de danger de retournement, d'avantage de force lors du ferrage, très peu de dérive dûe au vent.

L'ARMADA est impressionnant à tous points de vue, mais il cache son principal atout : la STABILITE.

Pour ceux qui seraient encore sceptiques, vous pouvez revisionner les vidéos faites il y a 15 jours (sauf la dernière, réalisée sur un Fish Cat) et constater que lorsque la caméra est fixée sur l'ARMADA, elle ne bouge quasiment pas, alors que sur la Quick, ce n'est pas la même chose...

L'ARMADA est disponible à la vente, existe en bleu et en vert, son prix est de 499 €.

 

Amusez-vous bien, sans les bass !

Tag(s) : #News

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :